06 janvier 2010

L'exode rural et l'urbanisation

 La France, restée longtemps rurale, voit ses campagnes se dépeupler. Le départ des jeunes et le vieillissement de la population sont à l’origine de la disparition progressive des commerces et des services publics (école). C’est la mort du village. A l’inverse, dans les villes, l’après-guerre est marqué par une forte pénurie de logements car les priorités de la reconstruction sont industrielles. Des bidonvilles perdurent à la périphérie des grandes villes jusqu’aux années 1960. Le terrible hiver 1954 et le célèbre appel de l’abbé Pierre révèlent la gravité du problème.

Des ZUP ( Zone d’urbanisation prioritaire) sont délimitées à la périphérie des grandes villes, avec, dans l’urgence, la construction de nombreux HLM, donnant naissance à ce qu’on appellera plus tard des « cités dortoirs ». Les classes moyennes privilégient, quand à elles, l’habitat pavillonnaire péri urbain.

Le film de Jacques Tati « Mon oncle » présente un de ces pavillons. Pour voir la Bande-annonce, cliquez ici :

http://www.youtube.com/watch?v=cYUaqnoyXyI

oncle


 

construction

interieur_maison


Posté par rideaudefer à 16:33 - - Permalien [#]
Tags : , ,